• √ Chap. 2 - La pièce

    Voilà deux jours qu'elle aidait à l'auberge dans des conditions plus que discutables. Pour passer inaperçu, Kyra avait dû emprunter un autre nom (Ophélie, sérieusement ?) ainsi que des vêtement à la femme de Jack, ils lui étaient trop grand, ils puaient et ils étaient sales, troués. Bien sûr, elle avait connaissance des conditions de vie du peuple, mais jusque là, elle ne les avaient jamais subies. Il y à une différence entre savoir et expérimenter.

    C'était sans parler du travail acharner que chacun fournissait à la taverne. Il fallait se lever tôt pour nettoyer rapidement, cuisiner, ensuite il fallait laver les quatre chambre qu'offrait l'auberge, mettre le couvert, servir les clients, sourire, être aimable, débarrasser, nettoyer, courir, sourire, laver, éplucher, cuisiner, se laver, manger, se coucher. Et le rythme reprenait. C'était la matinée de sa troisième journée dans cette taverne, pourtant elle avait l’impression d'y avoir grandit. Pas seulement parce que le travail était dur et long, mais aussi parce que Jack et Tania étaient de véritables parents pour elle, bien qu'ils n’avouerait jamais l'appréciée.

    Cody quand à lui était un véritable coq-en-pâte, se promenant jours et nuit sous sa forme favorite, celle d'un furet. Temps qu'il tuait et mangeait les souris et rats qui traînaient dans l'auberge, tout le monde était content. On ne lui demandait rien de plus que de ne pas traîner dans le passage, ce qui pour lui était déjà quelque chose d'énorme.

    Kyra ne servait pas l'alcool, elle n'avait pas le droit, pourtant elle n'était pas mineure, mais Jack refusait de laisser la princesse servir à boire. En revanche elle avait appris à cuisiner divers mets tous aussi bons les uns que les autres. Servir les clients n'était pas si effrayant, du moins, pas pour elle. En revanche elle devait constamment faire attention à ces mots et ses actions pour ne pas attirer l'attention ou la colère de l'un des pirates qui passait.
    Les repousser était le plus durs, des marins en mal d'amour, de vrai gamins immatures, c'est vraiment le pire. Il y avait bien sûr Cécilie, Cécilie elle disait que son rôle était de montrer les plaisirs de la terre aux amoureux de la mer... peut-être pensait t-elle que l'esprit de sa nouvelle camarde de chambre était épuré de toute innocence et qu'il fallait préservé ça, mais en travaillant ne serais-ce que deux jours avec des pirates, tu perd vite ton insouciance... et puis, Kyra avait toujours étudier avec beaucoup de soins les vices de l'homme, intriguée par chaque être et chaque chose. Aussi, elle savait ce que fessait Cécilie lorsqu'elle tournait de table en table avec un grand sourire. Bien que les marins furent rares à l'embêter, ils comprenaient vite qu'il fallait pas la toucher, pas seulement parce qu'elle était "la nièce de Jack" mais aussi parce qu'elle savait se défendre. 

    - Kyra, tu est sur la même pomme depuis 5 minutes, sort de tes rêveries.
    - Désolé Tania.. c'est juste que je me demande quand es que le capitaine du Loup des Mers va arriver... je dois vraiment retrouver ma soeur.
    - Je n'arrive toujours pas à croire que la lionne des mers sois ta soeur.

    Marmonna Tiana en posant un nouveau sac de pomme à côté de Kyra, la femme s'assit face à elle, sur un tabouret, et se mit à éplucher un fruit. Kyra la regarda, elle était étonnée de voir une femme de ce genre ici, Tania était belle. Très belle même, elle n'avait pas des formes généreuses mais elle était aussi fine que le petit doigt, assez grande pour une femme, ses yeux marrons pourtant montrait que vivre dans l'auberge l'avait endurcie et qu'il valait mieux pas la chercher. Ces cheveux châtains étaient abîmé et noués en une rapide tresse mais on voyait qu'avec un peu de soin, ils seraient magnifiques. De plus la peau de Tania était laiteuse, une pâleur à faire envie à la moitié des nobles du conté, la peau blanche étant à la mode.

    - Pourquoi c'est si important pour toi de la retrouver... après tout ce temps ?

    Kyra regarda la pomme qu'elle était en train d'éplucher, ça c'était une question à la quelle elle n'avait pas le droit de répondre, c'était une affaire familiale de toute importance. Même si elle fessait confiance à Jack et Tania, elle ne pouvait rien leur dire.

    - Oublie, si tu veux pas répondre c'est pas grave. Mais épluche plus vite.

    La jeune fille repoussa la mèche rose qui tombait devant son visage et reprit son activité avec efficacité. C'était elle qui avait acheter ces pommes le jour d'avant, Jack l'avait envoyer marchander avec Tania, il ne l'avait pas regretter, le goût des affaires de Kyra avait baisser le prix du kilos de pommes de moitié. Il fallait dire que le marchand avait eu un peu peur de la férocité inapparente de la jeune fille. Alors qu'elle rentrai à l'auberge, Tania lui avait dit "ça y est, je le vois le lien familial, d'apparence tu paye pas de mine mais tu est une vrai lionne, comme ta sœur." c'était peut-être rien, mais cela lui avait gonflé la poitrine de fierté.

    - On cuisine quoi aujourd’hui ?
    - De la pintade.
    - Avec des pommes ?
    - Tu verras, c'est très bon.

    Kyra la regarda étonnée, mélanger sucré et salé ? Qu'elle étrange idée... jamais elles n'avaient fait de tel plat avant. Les gens aimaient t-il réellement mélanger des goûts si différents ?

    - Ne fait pas cette grimace, rit Tania, je suis sûre que tu va aimer, les contraire sont fait pour se mélanger.
    - S'ils sont si contraire, je ne voit pas ou le mélange peut être bon.
    - Ils se complètent, alors le résultat est forcément meilleurs.
    - Tu veux dire que chacun apporte à l'autre ce qu'il lui manque ?
    - Exactement !

    Le sourire de Kyra s'élargie et elle repris son travail. Jack entra soudain en cuisine, un sourire malicieux aux lèvres.

    - Ma p'tite c'est ton jour de chance : le Loup des Mers sera à quai ce soir.

    Les yeux de la jeune fille devinrent lumineux. Oui. Oui ! OUI ! Depuis le temps qu'elle l'attendais... deux jours, mais cela lui semblait long, elle n'avait plus beaucoup de temps.

    - N'oublie pas : un pirate repus est un pirate heureux, ne va pas vers eux sans qu'ils est terminer leur assiette.
    - Pas de soucis, je saurais me contrôler.

    Il sourit et quitta la pièce pour retourner à son travail. Le reste de sa journée se passa comme dans une transe. Elle était sur un petit nuage et chacune des ses tâche était exécutée dans un geste monotone avec un petit sourire sincère, pour une fois. La journée passa vite, une certaine amertume l'avait prise, une fois qu'elle aurait discuter avec le loup des mers, elle partirais, laissant Jack et Tania derrière elle. 

    Il devait être huit heure quand les portes de la taverne s'ouvrirent sur cinq nouveaux pirates, l'équipage du Loup des Mers, derrière eux arrivait le capitaine, reconnaissable grâce à son tricorne. Les marins prirent une table, Kyra s’approcha d'eux.

    - Bonjour ! Bienvenus à la Taverne du Requin Blanc, qu'es que je vous sers ?
    - Tu nouvelle ici ? T'es qui ? s'enquit l'un des marins en la dévisageant.
    - Ophélie, la nièce de Jack. 
    - T'es pas un peu jeune pour travailler ?
    - J'ai 19 ans et ce n'est que temporaire.
    - Hum... 

    Le marin semblait convaincu, il reporta son attention aux autres marins et repris la discussion qu'ils avaient entamé avant l'arrivée de Kyra. C'est le capitaine qui parla en leur nom à tous.

    - Apporte nous six choppes de bières et un plat du jour chacun.

    Kyra hocha la tête et tourner les talons.

    - Ah ! Et demanda à Cécilie de venir se joindre à nous, ajouta le capitaine alors qu'elle partait.

    Elle ne répondit pas, fessant un simple signe de la main pour signifier qu'elle avait entendue. Kyra se dirigea vers le bars devant le quel Jack préparait les bières.

    - Je suppose que je ne les apportes pas ?
    - Ils ont demandés Cécilie ?
    - Une habitude ?
    - Elle est là pour ça, marmonna t-il en haussant les épaules, mais le capitaine et elle sont bons amis. Cécilie apporteras les verres, contente toi de leur apporter le dîner et poser tes questions.
    - Bien m'sieu.

    Kyra se dirigea en cuisine où Tania l'attendais avec une assiette garnie de pintade à la pomme.

    - Goûte moi ça ma grande.

    Sans hésiter, parce qu'elle fessait confiance à Tania, elle prit une bouchée du repas préparé par son hôte. Elle fut étonnée du goût si délicat du met.

    - Hum.. c'est super bon.
    - Tu vois. Je te l'avais dit ! On à d'autres commandes ?
    - Six plats du jours.

    Tania sourit avant de remplis six autres assiettes de son plat, la pintade mijotait doucement sous le feu de la cheminée et l'odeur embaumait la pièce d'un délicieux parfin. Tendis que Tania servait les plats, Kyra finissait le siens, une main sur le ventre.

    - Tu à mal ma grande ? Tu est là depuis trois jours et je te vois souvent mettre ta main ici..
    - ça va Tania, ne t'en fait pas, sûrement les lunes de sang ou une indigestion... rien de bien grave.
    - Oui... sûrement, tu à raison. Je me fait du soucis pour rien. Tient, voilà les trois premières assiettes.

    Kyra posa le plat et prit ceux que lui tendais Tania, un sur le bras les deux autres dans ses mains, elle quitta la cuisine pour aller vers la table à la quel était installé l'équipage du loup des mers. Cécilie était avec eux, souriante, assise aux côtés du capitaine.

    - Voici les trois premières assiettes, les autres arrivent.

    Lorsqu'elle posa l'un des plats devant le capitaine, il regarda son poignet au quel était noué un bracelet de fils bleu et vert tressé ensembles, il sembla intrigué par le bijoux et Kyra se souvint que sa soeur portait le même.

    - Joli bracelet, commenta t-il. 
    - Merci, c'est un cadeaux qu'on m'as fait.
    - Un homme ?
    - Une sœur.

    Il sourit, la regardant, pensif. Mal à l'aise, Kyra s'excusa et retourna en cuisine chercher les assiettes manquantes.

    - Es que ça va ma grande ? Tu à l'air toute retournée ! s’inquiéta Tania.
    - Je.. je crois qu'il sait qui je suis... où du moins qui est ma sœur.
    - Qui donc ?
    - Le capitaine du Loup des Mers.

    Tania sourit.

    - C'est une bonne chose qu'il sache qui est la lionne des mers, non ?
    - Oui... oui tu à raison, savoir que je suis sa sœur prouve qu'il la connait.

    Kyra prit les trois autres assiettes et les mena à la table qu'elle venait de quitter, laissant les marins se nourrirent avant de poser ces questions, comme convenu. La jeune filles observait les pirates, assise au bar en compagnie de Jack.

    - Tu va pouvoir y aller, annonça Jack lorsque le repas des marins sembla terminé, chose qui avait parut interminable à l’impatiente princesse.

    Kyra se leva, au même moment, un homme entra dans l'auberge, il la regarda un instant avant de couler son regard vers le tabouret qu'elle venait de libérer, il se dirigea pour prendre sa place. La jeune fille s'avança vers la table près de la porte, celle où était l'équipage du Loup de Mer, elle passa juste à côté de l'homme qui glissa une pièce en or dans la poche de sa robe, sans qu'elle ne s'en rende compte, avant de se tourner vers elle en hurlant.

    - Voleuse !

    Kyra se retourna, étonnée de l'accusation sans queue ni tête qu'on venait de lui lancer.

    - Tu m'as volé ma pièce !
    - C'est faux ! s'indigna Kyra.

    Jack les rejoignit, ses manches étaient remontées comme s'il était déjà prêt à se batte et la colère qui emmenait de lui ferrait fuir n'importe qui. Ce pirate n'était apparemment pas n'importe qui.

    - Qu'es qui se passe Ophélie ? s'enquit Jack en foudroyant l'accusateur du regard.
    - C'est elle que vous protégez ? Cette catin m'as volé ! Fouillez ses poches, vous verrez, elle m'as prit une pièce d'or !

    Kyra regarda elle même le contenu des poches de sa robe, une pièce d'or s'y trouvait effectivement, la poche était vide tantôt.
    Alarmé par le vacarme, Cody rejoignit sa maîtresse et vient se percher sur son épaule, le poil ébouriffer. L'atmosphère était tendu, c'était la première fois que la taverne était silencieuse, tout le monde avait l'attention, porter sur eux. Kyra savait qu'ils guettaient la façon dont elle allait réagir. Son regard alla du pirate à la pièce. Le plan était là, elle était prise au fait et il aurait sûrement un repas gratuit pour pardonner le mauvais comportement dont elle avait sois disant fait preuve. Non, elle ne pouvait pas se laisser avoir.

    - Je dois reconnaître que c'est bien joué, lança t-elle finalement.
    - Quoi ? s'étonna le pirate, pas habitué à cette réponse.
    - Glisser la pièce dans mes jupons.. c'est bien joué. Vous devez gagner pas mal de repas gratuits avec cette arnaque.
    - Tu ose me traiter de..
    - Tut tut monsieur, j'ai pas fini. On ne coupe pas la parole au gens, quel manque de respect. Ecoutez, j'ai un marcher à vous proposer : on passe directement à la phase de marchandage ou vous dites ce que vous voulez pour pardonner mon outrance et on oublie la phase ou vous gueulé, celle ou Jack vous tape et celle où je suis censé pleurer. D'accord ?

    Déconcerté, parce que Kyra ne fessait pas que demander de réglé les choses gentiment, elle fessait aussi atteinte à l'orgueil du briguant, il balbutia quelque chose d’incompréhensible avant de quitter l'auberge, furibond. Tout le monde savait qu'il ne reviendrais pas, il venait de perdre son honneur, revenir ici après cela serait stupide. Il n'avait plus qu'a essayer son manège ailleurs.

    - Tu ferrai mieux d'aller dans ta chambre, il pourrait revenir avec d'autres gars.
    - Ce serait stupide de sa part ! 
    - Il n'était pas très futé de s'en prendre à toi, alors tu te doute bien qu'il peux continuer sur sa lancer.
    - Mais..
    - Je t'enverrai le capitaine, d'accord ?

    Kyra grommela un "d'accord" avant de quitter la pièce, montant les escaliers quatre à quatre pour rejoindre la chambre du fond, celle qu'elle partageait avec Cécilie.
    _____________________________________________________________________________________

    Chapitre 3 -->


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :