• Chapitre 2, partie 1

    Dawn se réveilla, mais elle n'ouvrit pas les yeux pour autant. Elle s'y refusait. Alors elle resta ainsi, allongée sur son lit. D'une apparence immobile et calme, dans sa tête des milliers de choses se bousculaient à toutes vitesse. Les évènements de la veille.
    Une journée, ce n'est pas grand chose. C'est tout ce dont elle se souvenait. D'une malheureuse petite journée, 17 ans de vécu mais un jour de souvenir. Le reste avait volé en éclat.

    Et pourtant, il s'en étaient passé des choses depuis son réveil sur la plage. A commencer par les vagues qui avaient gelés, car ce n'était peut-être pas le fruit de son imagination, finalement. Après tout, qu'elle le veuille ou non, l'homme ne s'était pas trompé en la nommant Baguas, elle était belle et bien une élue. Le roi était formel, les vagues aussi. Désormais, elle devras risquer sa vie pour sauver Nébérys.

    Des questions, elle en avaient par milliers. Des réponses, elle n'en avait que trop peu. Si seulement ses souvenirs étaient là pour l'aider. Quoique pour le moment, Dawn pouvait juste profiter de la beauté du monde tel qu'elle le voyait en temps qu'amnésique : avec insouciance. La jeune fille se doute bien que si on à besoin d'elle, c'est parce que les temps sont durs. Elle n'aime pas la souffrance, aussi se battra t-elle pour éloigner le mal qui ronge Nébérys.

    Mais étais-ce trop demander que vivre sa vie tranquillement ? Un rire amer lui échappa, dire que tellement de gens aimeraient êtres à sa place. C'est vrai, elle serais bien la première humaine à maîtriser la magie sans utiliser la brume noire ou la brume ancienne. Peut-être avait t-elle eu ce rêve un jour ? Si c'était le cas, elle regrettait son souhait. La vie des héros n'est jamais aussi belle que celle des contes pour enfant. Elle le savait, sans trop savoir comment.

        - Elles mourons si on les plongent la dedans !

    Dawn se releva, les yeux bien ouverts, ce que venait de dire Ryan n'était pas rassurant, mais alors là pas rassurant du tout.

        - Tu à entendu le roi, c'est le meilleur moyen, plaida Anomah.

    Les deux garçons s'éloignaient et la jeune fille voulait entendre leur conversation. Elle sortit discrètement de la chambre pour ne pas réveiller sa camarade elfique et suivit les garçons en silence.

        - Le labyrinthe est trop dangereux ! C'est pour ça qu'on n'y est pas encore allés.

        - Je sais Ryan, mais c'est le seul moyen d'accélérer les choses !

    Une main se posa sur sa bouche, Dawn lâcha un hoquet de surprise mais le bruit fut camouflé par la main. Malgré tout, la jeune fille ne s'affola pas : elle avait reconnue l'odeur particulière de Kyama, celle du vent. D'un mouvement, elle se tourna vers l'elfe. Cette dernière mit son doigt devant sa bouche, lui intimant le silence. L'elfe lui tendis alors la main, Dawn la saisit étonnée mais elle compris très vite pourquoi : Kyama avait réussi à maîtriser une nouvelle facette de son don. Les voilà qui évoluaient sans aucuns bruits prêts des garçons.

        - La seule chose qu'on risque d'accélérer, c'est leur mort.

        - Arrête de les sous-estimer. N'oubli pas que le don de Kyama est éveillé, rappela Anomah.

        - Mais apparemment pas celui de Dawn.

        - C'est pour ça qu'elle doit y aller.

    Ryan posa rageusement ses mains sur sa tête, lâchant un râle de frustration.

        - Je comprend ton point de vue Ryan.. mais la situation est critique.

        - Je dit juste que nous avons eu trois jours pour comprendre la situation et pour tester nos dons et nos limites, elles n'en n'on aucunes idées.

    Kyama regarda Dawn, d'un commun accord, elles quittèrent la clairière dans la quelle les garçons étaient partis parler. Elles en savaient désormais assez... même trop. Si Ryan avait raison, elles allaient bientôt être en danger. En restant bien caché, elles se dirigèrent vers leur cabane.

        - Quels sont leurs dons à ton avis ?

    Demanda Dawn à sa camarade en s'asseyant sur son lit.

        - On ne sait même pas quels sont censé être nos dons, je viens à peine de découvrir que je peux marché sans faire le moindre bruit.

        - Comment ?

        - Je sais pas trop, je crois que nos dons dépendent de nos positions... ou peut-être es seulement pour moi, pour activer celui du silence, je dois seulement collé mon index et mon majeur.

    Tout en parlant, l'elfe fit une démonstration. Dès que ses doigts gauches furent collés, elle se déplaça dans la pièce aussi silencieusement que le vent, dès qu'elle décolla ses doigts, Dawn entendit de nouveau le bruit étouffer du bois sous ses pas.

        - Peut-être es en effet que pour toi.

    Murmura Dawn avec une moue déçue. Pourquoi son pouvoir refuserai t-il de se montrer ? Les trois aussi maîtrise déjà certaines facettes de leurs dons et elle à juste réussi à faire geler des vagues... en encore, elle n'est même pas sûre de cela. Peut-être le roi à t-il fait erreur, ces yeux peuvent être bleu sans qu'elle soit une élue après tout.

        - Ne t'en fais pas tes dons viendrons... peut-être quand tu les voudras ?

        - J'aimerais ne pas être élue, mais puisque je le suis, je veux de ses dons, on risque d'en avoir grand besoin.

        - Le roi pense que le labyrinthe pourras t'aider pour cette raison : le besoin.

        - Comment sais-tu ça ?

        - Bah ça fait un moment que je suis les garçons, les elfes sont très matinaux tu sais.

    Dawn hocha silencieusement la tête. Si elle avait accepter plus tôt sa situation, peut-être en serait-elle plus elle aussi. Elle aimerais tellement connaître plus de choses afin d'être prête pour le monde extérieur. Quoiqu'en y pensant bien même sans le moindre souvenir, elle avait pue savoir que Kyama était une elfe de la nuit. Comment étais-ce possible ?

        - Je suis pas sûre, mais je crois que nos dons ont un rapport avec les élémentaires, confia Kyama. Cela expliquerais la couleur particulière de nos yeux.

        - Ce qui fait que tu est la seule à pouvoir te déplacer en silence, comme le vent.

        - Donc il est aussi probable qu'on est besoin de notre élément à proximité pour pouvoir l'utiliser, ajouta l'elfe les yeux pétillant, clairement elle avait une idée derrière la tête.

        - Moi je suis entourée d'air constamment, mais toi il fraudais peut-être t'immergée dans ton élément pour que ça fonctionne ? Te plonger dans l'eau !

    Dawn croisa les bras sur sa poitrine.

        - Tu oublie un détail pour que ton hypothèse marche : Anomah serais le feu, pour activer son don il aurais fallu le plongé dedans.

    Légèrement contrariée, Kyama lui attrapa le bras, la levant du lit.

        - On à cas aller vérifié ça de suite, après tout tu ne risque rien. 

    Alors que les filles allaient sortir, on toqua à la porte. L'elfe tapa le sol avec rage avant d'aller s'assoir sur son lit, les bras en crois. Même en boudant elle restait élégante, sûrement une déformation de princesse. Dawn regarda son amie avec étonnement, à la façon dont elle venait de réagir, on aurait dit que l'elfe savait déjà qui était derrière la porte... ce qui est probable puisque son élément est l'air. La jeune fille alla ouvrir et découvrit le roi avec étonnement.
    Alors il sait marcher ? Impressionnant. Je pensais qu'il ne quittait jamais son trône celui-là
    , pensa Dawn amer. En se tournant, elle découvrit le regard noir que lui lançais Kyama. Quoi, tu sais lire dans les pensées toi maintenant ? s'énerva la jeune fille sans s'attendre à ce que l'elfe hoche la tête avec approbation et admiration face son propre talent.

        - Danma ! lança le nouveau venu. Alors les filles, prêtes pour le défi de votre vie ? demanda
    t-il d'un air jovial.

        - Heu... non ? répondit Dawn, supposant que ce défi serais le labyrinthe.

        - Vous êtes les élues, vous aller réussir. Préparer vous, d'ici quelques instants, vous plongerez dans le labyrinthe au milles danger, Wend'Teora.

        - La peur vorace, déglutit Kyama.


  • Commentaires

    1
    Lundi 17 Février à 14:03

    Alors, j'aime beaucoup beaucoup, et j'ai vraiment hâte de lire la suite pour en apprendre plus. Je me pose aussi des questions, je verrais si j'ai des réponses dans les chapitres suivants. ^^ Ton histoire a l'air intéressante, et j'aime beaucoup l'univers que tu décris pour le moment (c'est vraiment un truc que j'adore, les univers complètement inventés, ça fait rêver !). J'espère aussi qu'on aura plus d'informations sur tes personnages, leur histoire ect... même s'ils sont amnésiques, je suppose que des éléments leur reviendront, non ? Bref, je m'avance peut-être trop, c'est que le début de l'histoire. x)

    Le seul petit défaut, c'est les petites fautes d'orthographe, mais ton histoire reste compréhensible, donc c'est vraiment un détail (je suis juste une relou avec l'orthographe, mais j'essaye de me soigner. et je peux rien dire, j'en fais toujours aussi donc).

    J'ai vu que tu écris aussi une autre histoire, je la lirai également, et je jetterai un œil à tes poèmes (même si les poèmes ce n'est pas vraiment mon truc, traumatisme des cours de français je crois ^^').

    Bref, sache que tu as une fan qui attend la suite avec impatience !

    2
    Lundi 17 Février à 14:12

    Merci beaucoup. J'adore aussi les univers fantaisistes, le seul bémol c'est que c'est long a créer xD
    Pour ce qui est des personnages, ne t'en fait pas, on apprendra a les connaître eux et leur passé, au fil de l'histoire. ;-)

    Ui je sais, je suis dysorthographique donc même avec tout mes efforts, j'en fait x)
    Parois mon frère me corrige mais je ne lui est pas demandé depuis longtemps...

    En effet, un univers de style fantasy aussi sur le quel je me penche plus en ce moment. (Laissant Nébérys de côté :s). Tu n'est pas obligée si tu n'aime pas trop, chacun son truc, moi j'aime beaucoup la poésie et c'est surtout un défouloir pour moi (comme je te comprend ! C'est une horreur la poésie en cours :s)

    Eh bien avec ça je vais devoir terminer la partie 2 ! 

      • Lundi 17 Février à 14:31

        C'est beaucoup trop long à créer, mais c'est aussi tellement satisfaisant lorsqu'on termine de peaufiner les derniers détails de son propre univers. ^^

        Je la lirai sûrement ce soir, installée tranquillou dans mon lit avec une infusion. ^^

        Mais la poésie en cours, je pense vraiment que c'est un truc pour te dégoûter du genre. Quel enfer.

        Et oui, tu n'as plus le choix, j'attends la suite maintenant ! ^^

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :