• Défi "Un peuple merveilleux"

    Hey !
    Comme on se retrouve mes petites loutres en maillot de bain ! J'espère que vous allez bien ? Moi en tout cas, je pète le feu (je suis tellement crevé que je suis en pleine forme (difformité de la famille xD))

    Aujourd'hui, voici ma participation au défi qu'a lancé Yumi.M sur son blog Le Répertoire (je vous conseil de profiter du lien que j'ai glisser pour aller voir ce blog qui a vraiment un avenir prometteur ;-)

    Description du défi :
    "Le but de ce défi est d'inventer un peuple, ainsi que son lieu d'habitation. Je ne vous donne pas plus d'infos, à vous de voir ce que vous souhaitez décrire (le peuple, leur environnement, traditions, manière de vivre... dans un style fantasy, science-fiction... vous êtes libre !). Bien sûr, le gagnant du défi sera celui qui aura été le plus complet possible et le plus original."

    Contraintes :
    "- Votre peuple doit avoir été inventé de toutes pièces pour le défi (pas de copier/coller de l'une de vos histoires ! Mais vous pouvez bien sûr réutiliser vos idées pour vos futures histoires !)
    - Le texte sera uniquement descriptif.
    Je ne pose pas plus de contraintes. Vous faites ce que vous voulez au niveau de la longueur du texte, etc. Vous êtes libre !"

    Aller ! Le contexte est installé alors maintenant, place au peuple ! (chais pas vous mais dans ma tête, sa swing!)

    Aujourd'hui, j'ai décidé de vous emmener dans un endroit bien spécial, vous allez découvrir un peuple incroyable. Fermer les yeux, imaginer vous enfermez dans une goutte d'eau. Mais n'ayez pas peur, vous êtes tout petit et avez plein de place dans cet goutte. Maintenant, il pleut et vous, vous êtes dans une petite goutte magique qui vous permet de remonter le temps...

    _______________________________________Elwish_______________________________________

    Vous voilà transportés dans un autre monde. Nous sommes toujours sur Terre, mais dans un multivers parallèle, un autre chemin prit par la trame du destin. Ici, c'est dès le commencement que les choses se sont déréglés et jamais n'avons nous vu de dinosaures ou de météorite destructives. Bienvenue a Elwish, un monde de paix, d'harmonie et... de magie !

    Zoomons encore plus, sur un peuple en particulier, leur terre se trouve... au milieu de notre océan indien. Une île immense, Wanna. Recouverte d'une forêt sublime et abondante. Wanna offre aussi une montagne en son plein centre de la quelle s'écoulent quatre sources d'eau pures qui se baladent sur l'île, délivrant leurs eaux aux peuples de l'île avant de déboucher dans l'océan.

    Encore un petit effort moussaillons, on y est presque, a Babord, vers le sud de l'île dans une merveilleuse région nommée Galawë. Les habitant de Wanna nomme cette région ainsi car dans leur langue "Galawë" signifie "Vers le haut" vous comprendrez vite pourquoi.

    Galawë, c'est la région qui comporte le plus de plaine, ils n'ont qu'une petite parcelle de forêt... d'ailleurs, fait étrange, chez eux, la forêt n'est pas sur le sol... mais dans le ciel ! Les arbres font tous la même taille, mais flottant dans l'air à une hauteur différente, on pourrait croire que certains sont plus grand que d'autres. Il est assez dangereux de marcher... sous cette forêt, parce que des monticules de terre, des pierres ou des animaux peuvent vous tomber dessus à tout instant. Il vous mieux privilégié la plaine, votre seul risque est de voir une fleur mourir au sol.

    A Galawë, les fleurs (comme les arbres) flottent dans l'air et y vivent parfaitement. A l'état de bourgeons, elles sont tellement haut dans le ciel qu'on ne les voient pas, puis, petit a petit, elles éclosent et tombent. Lorsqu'elles sont totalement ouverte, elles flottent dans l'air a la hauteur de votre tête, puis, elles vont se poser au sol, prennent alors racine et meurent. Certaines fleurs (une seule espèce) les Lotus de Fées restent en vie lorsqu'elle prennent racine, elles poussent, poussent, poussent et quand la nuit tombe enfin, elles éclosent. Si elles sont assez grandes, elles donnent naissance à une fée, mais si elles n'on pas eu assez le temps de grandir entre le moment où elles ont prit racine et celui où la nuit est tombée, ce sont de magnifiques lucioles qui prennent vie entre leur pétale. Ce brin de vie donné, la fleur meurt. Lucioles s'envolent alors vers les arbres afin de poser leur pollen magique sur un autre arbre a Lotus de Fée, ainsi la luciole meure et une autre fleur voie le jour.

    Si c'est une fée qui est sortie, elle va rependre sa magie protectrice a travers Galawë. Ces fées vont surtout aider le peuple de Galawë, un peuple étrange et pourtant très beau. Pour accédé a leur royaume, il faut trouver une ombre sans nuage. Si au sol vous voyez une ombre et que, en levant la tête, il n'y a aucun nuage qui s'y attache, c'est que vous avez trouver l'une des 300 marches a gravir pour atteindre le village de Galarr. Vous n'avez plus qu'a trouver la première marche et a vous équiper de patience et de force (parque la nuit tomber, il vous est impossible de continuer votre ascension, il vaut donc mieux la faire en une fois qu'attendre 12 heures avant de reprendre). 

    Mais nous y voilà enfin, dans le magnifique et étrange village des Galarr, posé sur une ombre semblable aux autres, elle est trop haute dans le ciel pour se refléter sur le sol, aussi, il est impossible d'attaquer le village depuis le bas... sauf en tirant partout en l'air et en ayant énormément de chance, mais de toute façon à Wanna, les peuples sont pacifique. 

    Revenons donc a l'entrée du village, marquée par une immense arche blanche dont le haut est surmonté d'un magnifique diamant qui empêches les personnes mal attentionnées d'entrer (il leur faudrait être inviter pour passer la barrière). La village est entièrement entouré d'un petit mur blanc relié a l'arche, il ne mesure que 40 centimètres mais il n'est franchissable pour personne, grâce a la gemme. Ainsi, tout le monde est obligé de franchir de la portail et donc, de passé le teste magique pour connaître leur intentions.

    Une fois que vous avez prouvez votre bonne foie et passé le portail, vous découvrez un magnifique villages au maisons blanches pastels, des nuages ici et la flottent. Vous vous trouvez sur la place du village au plusieurs enfants jouent avec des cerceaux noirs, le but du jeu étant de les faire rouler puis réussir a les arrêter sans pour autant qu'ils ne tombent. Certains adultes se promènent dans les rues, d'autres sont assis sur des bancs, d'autre encore récupèrent des pièces dans la fontaine a souhait. Cette fontaine est bien particulière car l'eau y coule a l'envers et au lieu de passer du robinet au bassin, elle part du bassin et monte dans le robinet en forme de bec de cygne. Car tel est la forme de la fontaine, celle de leur déesse Shiva (prononcé Shiba) qui se présente souvent sous la forme de cet animal mythique qu'est le Sagawa (cygne). Shiva est la déesse de toute chose pures et bonnes en ce monde, elle est la créatrice blanche, la dame de Galawë. Voilà pourquoi une fontaine a souhait lui est dédié, parfois, les habitant de Galarr viennent prendre une pièce dans les eaux et formulent un vœux. Lorsque ce dernier ce réalise, la pièce retourne d'elle même dans la fontaine afin de réaliser le souhait de quelqu'un d'autre.

    Une femme s'approche de vous, comme toutes les femmes de son peuple, elle a de long cheveux argentée qui lui arrivent jusqu'au cheville, sa peau blanche est surmontée d'un tissu blanc semblable au robes de la Grèce antique. Une fine ceinture en fil noir tressé vient tenir la robe a la taille. Les yeux de l'étrangère, noirs et profond, expriment toute sa bienveillance.  Au perles noir et blanche qu'elle a dans les cheveux, a ses oreilles, ainsi qu'autour de son cou et de ses poignets son une marque de haut rang car dans leur peuple, plus les femmes ont des bijoux, plus elles sont importantes dans le fonctionnement du village.

    Avez-vous entendu ce qu'elle vous a dit sans même ouvrir la bouche ? Non. Il faut dire que les Galësiens parlent beaucoup avec leur cœur. Ils ont une voix bien sûr, mais généralement, ils ne l'utilise que pour chanter. Le langage du cœur est assez particulier... a la fois très restreint et ouvert a des millions de mots. Elle vous a inviter a venir chez elle. Elle est ce qu'on pourrait nommer la chef du village, vous ne pouvez pas refuser. Étonnant ? A Galarr, les personnalités les plus importantes sont généralement des femmes. 

    Sa maison n'est pas la plus grande, au contraire, c'est la plus humble. Il n'y a pas de fleur devant l'entrée, pas de fée autour de la maison, aucuns objets qui décore le jardin, pas d'étrange créature qui l'attend chez elle. Pourtant, vous aurez pu noter que c'est le cas de toutes les autres maisons. Tel est le lot d'une chef de village, elle doit renoncer a toute distractions afin de se concentrer exclusivement sur le bien être des siens. Seule une femme prête a prêter serment, a faire se sacrifice, peux consentir au plus haut poste de Galarr. C'est d'ailleurs une très grande responsabilité que d'être la mère de chaque être vivant ici.

    Un homme est présent dans la maison, son frère. Ainsi, vous pouvez noter que les Galësiens ont tous le crâne rasé, leur peau est plus foncée que celle des femmes et en fonctions de leur rang, elle est marqué de traces noires. Cet homme vous salue et quitte la pièce très rapidement, il venait juste apporté le repas a sa sœur. Tel est la coutume : la mère du village est nourri par les siens, preuve de leur fidélité.

    Vous êtes chez elle et elle vous donne le droit de lui poser une question, une par personne. Qu'aller-vous donc lui demander ?


  • Commentaires

    1
    Vendredi 21 Février à 22:11

    Je veux vivre à Galarr mais sans la déco, les fées, etc.

    Et, oui, j'ai passé 15 minutes à me raconter une suite avec la question : "Peut-on vivre à Galarr sans les fleurs devant l'entrée, les fées autour de la maison, la décoration de jardin et les étranges créatures qui nous attend chez nous ?"

    En bref, j'ai adoré ton histoire que j'ai dû lire avec un seul œil à cause de ce fichu strabisme.

    2
    Vendredi 21 Février à 22:16

    Ah ! Mais c'est partie intégrante du village ! 

    xD La chef du village profite de tous ça chez les autres, mais elle doit être dévouée au siens en renonçant au principe même du village.... étrange. 

    Merci ^^ (C'est fou parce que j'ai une image grave précise en tête et malgré tout ce blanc... c'est super joli xD) Bouh le strabisme ! (Tu n'a pas moyen de réglé ça ? Il c'est agravé ? Il me semblait qu'il était légé chez toi... es que je ce serais pas mieux si j'écrivais sans barrer ?)

    3
    Vendredi 21 Février à 22:30

    J'imagine tellement un personnage prêt à tout pour être l'exception x3

    Je le sais bien et le mot "étrange" est adapté x3

    Idem et le village est juste magnifique.

    Je suis juste crevée après m'être levée à 7h du matin pour mon rendez-vous chez la stomatologue. La fatigue est un facteur aggravant (je suis mal barrée avec ma fatigue constante).

    4
    Vendredi 21 Février à 22:40

    Ouais c'est un peu son genre ! ^^

    xD Même moi en l'écrivant je me suis dit "mais WTF ça n'a pas de sens ?!" mais bon, c'est comme ça que veux tu que j'y fasse ? xD

    Ui ^^

    Ouais j'ai lu l'article... brr ça a du être hyper désagréable comme rendez-vous. Je vois, bah c'est génial tout ça *ironie version +++* (Bah ouais je veux bien croire ! Avec tout ce que tu fait chaque jour !)

    5
    Vendredi 21 Février à 22:51

    Au fait, il se passerait quoi si cette exception existait ? Que ferait la chef ?

    C'est ainsi que je l'aime ça rappelle le Japon x3

    Le seul moment désagréable, c'est quand elle m'a parlé des deux opérations possibles. Les craquements, eurk !

    Ouais *ironie* (je n'ai rien fait des vacances à part regarder des vidéos, faire un peu de RP et avancer dans le Code. La fatigue vient plus de la dépression à la noix).

    6
    Vendredi 21 Février à 22:56

    Bah déjà, celle qui n'a pas d'enfant serais privilégiée mais si deux personnes remplissait les conditions, ce serais au village de décidé qui ils voudraient. Les deux femmes peuvent aussi décider d'être chefs ensembles.

    :3 ah bon ? Je connais pas trop alors je sais pas...

    Oui, je te comprend. Je crois que j'aurais choisi la solution "anesthésie générale".

    (Bah c'est bien de se poser un peu, vu que tu fait beaucoup dans les périodes scolaires, puis faire des trucs que tu aime, c'est bon pour le moral. ^^ Ah... donc ta dépression te fatigue et aggrave ton strabisme. Super ! On aime quand ils travaillent en équipe !)

    7
    Vendredi 21 Février à 23:01

    Intéressant... et je me projette bien trop dans Galarr ^^'

    Regarde juste leurs pubs et leurs objets x3

    ♫C'est bon pour le moral

    C'est bon pour le moral♫ Je vais trop loin

    Ouais, c'est important.

    Et ouais *plore*

    8
    Mercredi 26 Février à 12:48

    trop bien ! J'aimerais tellement vivre là-bas !

    9
    Mercredi 26 Février à 12:50

    Bzzz c'est vrai que c'est trop bien !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :