• Rêves de gloire

    Par delà de les rives
    Loin, très loin, se trouve mon cœur
    Mon esprit, éparpillé dans des rêves ivres
    Emplis de joie et de bonheur
    Ne saurais comment ramener ce morceau de moi
    Car voilà, c'est à ce monde crée par mon esprit que j'appartient
    Corps et âme.

    En ce lieu que je chérie de tout mon être j'ai
    Tout ce que je désir
    Car je formule et mon esprit forme mon plaisir.
    Des milliers d'aventures
    Car l'ennuie et l'inaction face à l'inégalité n'est pas ma nature.

    Je suis.
    N'en ais-je pas le droit ?
    D'avoir envie... de désiré ce que je n'est pas ?
    Qui n'as jamais rêver d'autre vie ?

    Dans celle que je vous décrit,
    Je connais la difficulté, la peur, l'aventure et le danger.
    Mais je suis aussi bien entourée, d'amour, d'amis.
    Je ne manque pas de vertus et, contrairement à ce monde, on les remarques.

    Oh. Que de doux rêves.
    Qui peux ce vanter de ne jamais avoir fait les mêmes ?


  • Commentaires

    1
    Jeudi 16 Janvier à 18:27

    C'est marrant, je me reconnais dans ton (super) poème!

    2
    Jeudi 16 Janvier à 20:53

    Merci beaucoup coeur de flamme, t’imagine pas à quel point cela me fait plaisir ♥

    3
    Vendredi 17 Janvier à 17:47
    4
    Dimanche 23 Février à 14:23

    Comme coeur de flamme, je me reconnais aussi dans ce poème.

    Nos mondes imaginaires sont toujours bien mieux que la réalité.

    5
    Dimanche 23 Février à 14:25

    Ça c’est sur. Rien ne vaut l’imagination

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :